Le procureur du Tribunal de grande instance d’Oum Hadjer, a mortellement été poignardé le 23 juin 2021 au Palais de justice par un individu armé. Il a été attaqué dans l’exercice de ses fonctions

 

« Cet assassinat fait suite à la sempiternelle question de la sécurité des Magistrats dans l’exercice de leurs fonctions maintes fois dénoncées par les magistrats », regrettent,  le Syndicat des magistrats du Tchad (SMT) et le Syndicat des magistrats autonomes du Tchad (SYAMAT). Ils estiment des mesures ne sont pas prises pour sécuriser les magistrats dans l’exercice de leur fonction.

Tchad : le procureur du Tribunal de grande instance d’Oum Hadjer a été tué

Ils ont décidé de déposer les toges pendant 03 jours dans toutes les juridictions : « en cette circonstance particulièrement douloureuse, les Bureaux exécutifs des deux syndicats appellent tous les magistrats à observer un arrêt de travail de trois (03) jours avec effet immédiat sur toute l’étendue du territoire », peut-on lire dans le communiqué signé co-signé par le président du SMT, Moussa Wade Djibine et le président du SYAMAT Taoka Bruno.

Tchad : les magistrats se soulèvent contre une menace de mort sur l’un de leur membre

Par ailleurs, tous les magistrats sont conviés à une Assemblée générale extraordinaire le 28 juin 2021 à 9 heures au Palais de justice de N’Djamena.

L’annonce de l’assassinat d’Ahmat Mahamat Amba, procureur de la République près du Tribunal de grande instance d’Oum Hadjer ébranle la société tchadienne depuis la matinée.

 

L’article Tchad : assassinat du procureur d’Oum Hadjer, les magistrats déposent les toges pour 3 jours est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.