Dès l’annonce du décès de Deby le 20 avril 2021, des questions sur les circonstances de sa mort ont commencé à surgir.

Aucune investigation n’a été lancée jusqu’à là. Même la petite giflette sur la tendre joue de Macron a mobilisé plus d’enquêteurs et fait couler plus d’encre. Des interrogations sur sa sécurité qui pourraient avoir des conséquences sur sa protection personnelle ont jailli. Ainsi, laissé sur sa soif, le citoyen tchadien lambda cherche à comprendre, et est submergé des rumeurs.

Certes, les suppositions sur l’implication de la France sur la disparition de Deby ont surgi dès son annonce. Beaucoup de scenarii ont été lancés. Mais la thèse du drone est nouvelle et intrigante. Deby étant bien entouré des blindés au champ de combat de Ziguey, la théorie qu’une balle a pu se faufiler entre ces véhicules et le toucher mortellement est à écarter. D’autre part, le défunt était lui-même dans un des véhicules blindés et aurait été touché par une arme explosive de très grand calibre. Dans ce cas, on aurait pensé à une arme de type mortier ou à un missile téléguidé vu la configuration du champ de bataille. Or le mortier n’est pas l’ustensile de guerre préféré des Tchadiens.

Les combats au Tchad sont très dynamiques, on bouge, on fonce et au mieux on ramasse le véhicule ennemi par des parechocs.

Un missile téléguidé ne viendrait que par l’air. D’où la question d’un drone. Et si drone il y a, il ne peut être que bleu blanc rouge. Affaire à suivre !

Mahamat Ahmat N’Djamena – Tchad

L’article #TCHAD #Combats Gouvernement MPS contre les FACT : Idriss Déby abattu par un drone français ? (Tchadactuel) est apparu en premier sur Le Tchadanthropus-tribune.

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *