Les membres du gouvernement de transition et les partenaires au développement du Tchad ont eu une séance de travail le 14 juin 2021 pour évoquer les questions relatives à la réconciliation nationale

 

Le ton a été donné par le ministre d’État en charge de la réconciliation nationale et du dialogue, Acheik Ibni Oumar en collaboration avec la coordinatrice résidente du système des Nations Unies au Tchad, Violet Kakyomya. Cette séance de travail a pour objectif de, coordonner les apports des partenaires pour une transition réussie. C’est du moins ce qu’il ressort de l’explication de la responsable du bureau des Nations Unies au Tchad.

La coordinatrice des Nations Unies laisse entendre que leur rôle de son organisation consiste juste à accompagner le processus sans volonté  d’interférer : « quelle que soit notre contribution, elle doit strictement être conforme aux priorités nationales et aux choix que les dirigeants auront faits sur la façon dont ils comptent entreprendre les étapes (qui conduisent à la réconciliation nationale et au dialogue) à venir »

Rappelons que le ministère de la Réconciliation nationale a été institué par le Conseil militaire de transition dans l’optique de réunir les tchadiens. Ceci est intervenu suite à la mort brutale de l’ancien président Idriss Deby Itno.

 

L’article Tchad : concertation entre le gouvernement de transition et les partenaires au développement est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *