La Coalition de l’opposition démocratique Alternance 21 est sans doute la première plateforme de l’opposition à légitimer le CMT. Elle a fait quelques propositions en vue d’une bonne gestion de la transition

 

Le groupement de l’opposition, Alternance 21 pense la transition dont il est question devrait réellement être précédé d’un : « dialogue national inclusif » ou d’une : « conférence de réconciliation », en lieu et place de la mise en place prématurée du gouvernement et du Conseil national de transition.

Dans son mémorandum, la coalition estime qu’il est impérieux de revoir la charte de transition et propose :
L’organisation dans un bref délai de la conférence nationale de réconciliation qui doit être précédée par une loi d’amnistie pour permettre à tous les fils d’y assister.
La mise en place d’un conseil de transition (CNT) qui sera un organe issu de la conférence nationale de réconciliation et auquel peuvent y représentées les forces vives ayant pris part.
La rédaction d’une nouvelle constitution qui sera soumise au référendum et enfin, l’organisation des élections libres, transparentes et apaisées.

L’Alternance 21 regrette que le Conseil militaire de transition, de par ses nominations est en train de perpétuer l’ancien système. Pour la coalition ce mode de fonctionnement n’obéit pas aux normes d’apaisements inclusifs.

L’article Tchad : la Coalition de l’opposition démocratique fait des propositions pour une meilleure transition est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *