Au regard du retard constaté dans la construction de l’abattoir de Djermaya, le président du CMT a convoqué les responsables de l’entreprise en charge des travaux le jeudi 24 juin 2021

 

Sept(07) ans, après la pose de la première pierre du chantier de construction de, l’abattoir de Djermaya le complexe industriel prévu pour l’exploitation des ruminants n’a pas été livré. C’est dans cette visée que le président du Conseil militaire de transition, Mahamat Idriss Deby a reçu ce jour, le directeur Général du groupe turc « CANTEK », Can Hakan Karaca attributaire du marché du Complexe industriel d’exploitation des ruminants de Djermaya. L’Ambassadeur de Turquie au Tchad, Kemal Kaygisiz, accompagnant la délégation a assuré que le chantier sera livré dans de brefs délais.

A la pose de la première pierre de ce complexe, il avait été dit qu’il aura une capacité de production de 70.000 tonnes de viande l’an, soit un abattage journalier de 1.500 bovins, 3.000 ovins et/ou caprins ainsi que de 500 dromadaires.

A ces assises, le président du CMT s’est entouré des Ministres, de l’Economie, de la Planification du Développement et de la Coopération Internationale, Dr Issa Doubragne et  de l’Elevage et des productions animales, M.Abdérahim Awat Ateib.

L’article Tchad : le groupe CANTEK s’explique sur le retard de construction de l’abbatoire de Djermaya est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.