Une conférence de trois jours impliquant des journalistes s’est ouverte le 09 juin 2021 à N’Djamena. Elle vise à attirer l’attention de ces hommes de médias sur la gestion du service de la dette sous le Covid-19

 

Le thème retenu est : « élever des champions médiatiques pour une gestion prudence et de la dette pendant et après Covid-19 ». Le coup d’envoi des travaux a été donné par le vice-président de l’Union des Journalistes Tchadiens, Abba André Kodmajingar. Il a fait savoir que les modules qui vont encadrer les assises sont entre autres, le cadre conceptuel de la dette, le cadre institutionnel de la gestion de la dette, la dette dans le contexte de Covid-19, l’impact du Covid-19 sur l’économie tchadienne, l’évolution de la dette au Tchad, le rôle des médias dans la gestion de la dette et des finances publiques, le genre journaliste adapté au traitement de l’information sur la dette, la rédaction des articles de presse en période de Covid-19, la réalisation des émissions, des analyses reportages en lien avec la gestion de la dette, et la mise ne place d’un réseau de suivi de la dette. Abba André Kodmajingar n’a pas manqué de précisé le rôle prépondérant du journaliste dans la prévention et la gestion de la crise sanitaire liée au Covid-19

La représentante du Cercle de réflexions et d’orientations sur la soutenabilité de l’économie tchadienne (CROSET), Remadji Christelle a de son côté a noté, que la sensibilisation accrue des journalistes et la priorisation de la gestion de la dette publique, se traduiraient par une augmentation de la qualité et de la quantité du reportage.

L’article Tchad : les hommes de médias édifiés sur la gestion de la dette sous les effets du Covid-19 est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *