Un atelier de formation sur la capitalisation et le partage des expériences des projets financés par le FIDA du 15 au 18 juin à Koundoul, dans la province du Chari-Baguirmi

 

C’est une initiative du Projet d’amélioration de la résilience des systèmes agricoles au Tchad (PARSAT) pour contribuer à l’amélioration durable de la sécurité alimentaire et des revenus des ménages ruraux dans la zone du projet face au changement climatique et aux chocs externes. A l’issue de la formation, les bénéficiaires seront nantis d’une stratégie qui permet d’augmenter les productions agricoles quel que soit la saison et d’avoir des éléments concourant à la diversification des sources de revenus.

Cette séance de travail est organisée au profit de 40 personnes. Ces derniers seront outillés sur la maîtrise des techniques de gestion, de mise en œuvre et du suivi des activités. C’est un moment de partage de connaissances préalablement acquises. Ils vont également contribuer à la mise en œuvre et au suivi-évaluation des des projets et programmes, développer des recommandations préliminaires pour l’ensemble des intervenants en matière de gestion des projets de développement,  de renforcer les capacités des cadres à maîtriser les particularités dans la gestion du projet, la gestion du personnel et l’atteinte des objectifs de manière efficace et efficience

C’est pourquoi le coordinateur du PARSAT, Abdoulaye Mahamout Labit a estimé c’est : « un véritable tremplin du donner et du recevoir, jettera les bases d’une politique de gestion des projets autour des expériences réussies aussi bien dans la formulation que dans la mise en œuvre des projets financés par le FIDA au Tchad de manière générale et celle du PARSAT en particulier ».

L’article Tchad : un atelier de formation pour améliorer la sécurité alimentaire est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *