ARISE Integrated Industrial Platforms (ARISE IIP), développeur et opérateur d’écosystèmes industriels de premier rang en Afrique, a inauguré officiellement, le 6 juin 2021, la Plateforme industrielle d’Adétikope (PIA), la première zone industrielle intégrée du pays.

La cérémonie s’est déroulée sous le haut patronage du président de la République du Togo, Faure Gnassingbé. La plateforme a pour vocation la création de chaînes à haute valeur ajoutée dans l’industrie textile au Togo, selon une note transmise à APA, lundi. 

La Plateforme industrielle d’Adétikope (PIA) devrait également permettre l’approvisionnement en matières premières, à la fabrication et à l’exportation de produits finis. Située à 15 km au nord de Lomé, PIA est le fruit d’un partenariat public-privé entre la République togolaise et ARISE IIP. 

Aligné sur le Plan National de Développement (PND) du Togo, PIA va créer 35 000 emplois locaux. Ce parc industriel intégré et multisectoriel jouera un rôle de catalyseur pour soutenir la croissance économique, l’intégration régionale et le commerce. 

Réparti sur 400 hectares, l’écosystème intégré offre une gamme d’avantages fiscaux et des infrastructures modernes facilitant la production compétitive de ressources agricoles locales, notamment le coton, la noix de cajou et le soja. 

PIA accueillera également d’autres entreprises des secteurs agroalimentaire, pharmaceutique, du recyclage et de l’automobile électrique. L’approvisionnement énergétique de PIA proviendra à 90 % de sources renouvelables. 

« Ce projet n’est qu’un exemple de ce qui peut être réalisé au Togo, lorsque la République du Togo ainsi que tous les investisseurs et toutes les entreprises qui souhaitent sérieusement créer de la valeur œuvrent en vue d’un objectif commun », a déclaré M. Faure Gnassingbé.

Il s’est félicité du fait que « malgré le contexte difficile lié à la pandémie, le projet a démarré dans les temps, il a été livré rapidement et est désormais opérationnel ». La plate-forme capitalisera par ailleurs sur les ressources naturelles abondantes du pays. 

Le chef de l’Etat a souligné qu’elle garantira que « le Togo obtienne une meilleure part de la valeur ajoutée grâce au développement de l’industrie locale afin de créer plus d’emplois pour nos jeunes. Car, PIA témoigne de l’engagement du Togo pour l’industrialisation ». 

Gagan Gupta, co-fondateur d’ARISE IIP, s’est quant à lui dit « très enthousiastes à l’idée de rassembler les acteurs de l’industrie locale et de mobiliser des investisseurs étrangers pour créer un écosystème compétitif de traitement du coton ».  

« PIA est une autre occasion pour ARISE IIP de mettre en valeur son modèle de développement industriel, un modèle qui génère des gains mutuels grâce à la transformation durable et éthique des ressources naturelles », a-t-il poursuivi, ajoutant que « le succès de PIA réside également dans un partenariat réussi avec la République togolaise, qui a mis en place le cadre réglementaire nécessaire pour  promouvoir l’industrialisation ».

Au cours des dernières années, ARISE IIP a connu une expansion remarquable à travers l’Afrique de l’Ouest grâce à des zones industrielles sur mesure accélérant l’industrialisation du continent. Au Gabon, le groupe gère la Zone économique spéciale du Gabon (GSEZ).  

La GSEZ, axée sur l’industrie du bois, a permis de créer 16 000 emplois, d’attirer 120 investisseurs et au Gabon de passer du statut d’exportateur de grumes à celui de 2ème producteur et exportateur mondial de bois de placage et premier en Afrique. 

À travers le continent, l’objectif principal du groupe a toujours été la création d’écosystèmes industriels engagés à générer une forte valeur ajoutée locale ainsi qu’une croissance durable. Il est engagé dans la transformation économique du continent. 

Le groupe identifie des opportunités dans les chaînes de valeur commerciales et industrielles à travers l’Afrique, conçoit, finance , construit et exploite les infrastructures nécessaires, en jouant un rôle de catalyseur tout en soutenant les pays dans leur transition vers une économie industrielle. 

Son ambition est de libérer le potentiel industriel du continent tout en neutralisant nos émissions de carbone et notre impact sur le climat. ARISE IIP est actuellement présent au Bénin (GDIZ), au Togo (PIA) et au Gabon (GSEZ). La GSEZ a été classée meilleure zone économique spéciale du monde dans le secteur du bois (classement 2020 du FDI).

L’article Togo: ARISE IIP inaugure la première zone industrielle intégrée est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *