Les hémorragies graves sont l’une des principales complications évitables en Afrique subsaharienne, causant jusqu’à 44 % des décès maternels, alors que les besoins en sang continuent de dépasser les quantités disponibles.

Une étude inédite récemment publié…

Alwihda Info – Actualités TCHAD, Afrique, International

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *