Au Tchad, l’avocate de l’opposant politique Ngarial Modeste, mort ce mardi 27 juillet 2021 en détention, accuse l’État tchadien d’être responsable de la mort de ce dernier. Elle demande que d’autres détenus politiques, encore entre les mains des renseignements militaires, soient remis à la justice pour leur sécurité.

Écouter le lien sur RFI

 

 

 

 

 

 

L’article #TCHAD #Droits de l’homme : La colère de l’avocate de l’opposant Ngarial Modeste mort en détention. est apparu en premier sur Le Tchadanthropus-tribune.

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *