Il a annoncé son départ de la formation politique, l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR), au cours d’un point de presse, organisé le vendredi 30 juillet 2021, à la maison des médias.

 

« Je démissionne de l’UNDR en tant que militant pour ne pas avoir à être comptable des actions politiques qui vont engager d’autres militants », a déclaré le Pr Avocksouma Djona Atchénémou, au cours de sa communication. Cette décision est motivée par le fait que l’Union nationale pour le développement et le renouveau (Undr), ait accepté de partager les idéaux du Conseil militaire de transition en se rapprochant des nouveaux hommes forts. Il avait déjà fait l’objet de contestations après une sortie condamnant les prises de position de Saleh Kebzabo, président national dudit parti.

Le Pr Avocksouma Djona Atchénémou avait dès lors, été évincé du bureau exécutif du parti pour « activités fractionnistes ».

Pour ce désormais ex-membre de l’UNDR, la formation politique aurait bataillé pour gagner du terrain suite à la mort de l’ancien président, Idriss Deby Itno, plutôt que de se rapprocher du CMT : « c’était là une occasion à saisir, une opportunité pour l’UNDR de repartir à la base afin de renforcer les structures du parti, d’élaborer des stratégies innovantes de conquête du pouvoir et de bâtir de nouvelles alliances », s’indigne le Pr Avocksouma Djona Atchénémou

L’ancien membre du bureau exécutif de l’UNDR estime que, l’idée d’associer le parti à la mangeoire va bousiller le parti.

Pour ne pas être associé à cette ‘’forfaiture’’, le Pr Avocksouma Djona Atchénémou, s’engage à : « poursuivre son combat avec le peuple sous une forme qui sera précisé dans un futur très proche ».

L’article Tchad : le Pr Avocksouma Djona Atchénémou démissionne de l’UNDR est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Generated by Feedzy