Hissein Abbas est le fils ainé de Abbas Koty, ancien chef d’état-major de l’armée assassiné le 22 octobre 1993 dans des conditions mystérieuses juste après la conférence nationale souveraine. Dans une tribune, il estime que « sans vérité, justice et réconciliation, le dialogue ne servira à rien ».

Alwihda Info – Actualités TCHAD, Afrique, International

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *