Les accusations de non-respect des usages diplomatiques dans la nomination de Ibrahima Fall sont « totalement fausses », selon une source autorisée de l’Union africaine. « Deux courriers officiels ont été envoyés à l’ambassade tchadienne à Addis-Abeba et au ministère des Affaires étrangères à N’Djamena pour leur annoncer sa nomination », explique notre source.

La question a été également évoquée lors de conversations téléphoniques entre le président de la Commission, Moussa Faki, et le président du CMT, Mahamat Idriss Déby, ainsi que lors de sa rencontre avec le Premier ministre tchadien à Brazzaville.
L’Union africaine rappelle que lorsque le Conseil militaire de transition prend le pouvoir au Tchad à la suite du décès de Idriss Déby Itno le 19 avril dernier, ce pays a bénéficié d’un traitement spécial, – il n’a pas été sanctionné -, à cause de la brutalité qui a entouré la mort de Déby, des structures ethniques du pays et de son rôle politique et militaire dans le Sahel.

Elle a nommé en échange un Haut représentant chargé de s’assurer que la Charte de transition allait être révisée, en y incluant notamment le principe de la non-éligibilité des membres de la junte militaire ainsi que le respect d’une transition de 18 mois.

Notre source rappelle que si un représentant résident est soumis à l’accord du pays hôte, ça n’est pas le cas pour un envoyé spécial, « le Tchad prend un énorme risque en engageant le bras-de-fer avec l’Union africaine », prévient-elle.

Le Tchad persiste et signe

Mais le Tchad n’en démord pas, officiellement cette fois avec le ministre des Affaires étrangères qui s’est exprimé sur RFI jeudi soir, Cherif Mahamat Zène estime consulter les Etats dans de tels cas est une « question de courtoisie ». « On a bien reçu une note verbale annonçant l’arrivée de Ibrahima Fall vendredi dernier à N’Djamena », a expliqué jeudi soir à RFI le chef de la diplomatie tchadienne, Cherif Mahamat Zène, « mais on n’a pas été consulté, ni notifié officiellement de sa nomination », a-t-il insisté.

Quant à la conversation téléphonique entre le président de la Commission de l’UA et celui du Conseil militaire de transition, invoqué par une source à l’Union africaine, « elle a eu lieu après notre refus de recevoir Ibrahima Fall », assure un haut responsable tchadien.

Mahamat Idriss Deby aurait alors demandé à Moussa Faki pourquoi il ne l’avait pas consulté sur la nomination du Haut représentant de l’Union africaine, il lui aurait répondu que ce sont « mes prérogatives », un mot confirmé par le ministre tchadien des Affaires étrangères qui l’a qualifiée de « maladroit ». « Inadmissible » pour le Tchad, selon plusieurs personnalités, qui dénoncent une « violation des usages diplomatiques », mais aussi « une tentative d’humiliation qu’on n’accepte pas, surtout d’un président de Commission qui nous connaît bien puisqu’il est Tchadien lui aussi ».

Le Tchad n’a rien contre l’Union africain, n’a rien contre l’envoyé spécial mais il y a un problème très sérieux qui laisse penser qu’on peut décider du sort du Tchad en dehors des autorités tchadiennes, et ça c’est quelque chose d’inacceptable. Cherif Mahamat Zène, ministre tchadien des Affaires étrangères

Esdras Ndikumana

L’heure est cependant toujours au dialogue du côté de l‘UA, qui envoie son commissaire paix et sécurité à N’Djamena dès mercredi et l’ambassadeur nigérian à Addis-Abeba, à la tête du Conseil paix et sécurité de l’Union africaine pour juillet, est également attendu à N’Djamena ce vendredi 2 juillet.

Il a pour objectif de tenter de ramener le pouvoir tchadien à de meilleurs sentiments. Pas sûr qu’il y arrive selon notre source, d’autant que cette crise serait exacerbée par « les relations tendues » entre le clan Déby et le président de la Commission de l’UA, le Tchadien Moussa Faki Mahamat. Certains membres de l’entourage du président Mahamat Idriss Deby verraient en Moussa Faki un rival potentiel pour les prochaines élections. Cette source a donc tenté de les rassurer en assurant que « Moussa Faki n’a aucune ambition au Tchad ».

Tchadanthropus-tribune avec RFI

L’article #TCHAD #Union Africaine : L’UA appelle le Tchad à des meilleurs sentiments. est apparu en premier sur Le Tchadanthropus-tribune.

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *