La lenteur et l’insuffisance de la réponse humanitaire contraignent les populations à choisir entre la violence et la faim, avertit le Conseil norvégien pour les réfugiés.

L’augmentation de la violence au Burkina Faso a forcé en moyenne 13 000 personnes pa…

Alwihda Info – Actualités TCHAD, Afrique, International

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *