Cinq personnes à bord d’un hélicoptère d’attaque MI-24 de l’armée ivoirienne, ont été tuées dans un crash survenu dans la nuit de jeudi à vendredi, lors d’une mission de reconnaissance sur la ligne frontalière nord.

« Dans la nuit du jeudi 09 au vendredi 10 septembre 2021, un hélicoptère d’attaque MI-24 de l’armée ivoirienne, en mission de reconnaissance sur la ligne frontalière nord, a perdu tout contact avec la station de contrôle », indique un communiqué de l’Etat-major général des armées. 

Les recherches entreprises ont permis, plus tard, de localiser l’aéronef qui s’est écrasé à deux kilomètres au nord de la localité de Togolokaye, dans le département de Téhini, dans le nord ivoirien.

« Les cinq occupants ont tous péri dans cet accident », mentionne le communiqué, qui souligne qu’une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de ce drame.

La Côte d’Ivoire fait face à des attaques terroristes dans l’extrême nord du pays. Selon des données de l’État-major général des armées, depuis 2020, trois soldats ivoiriens ont été tués à Kafolo et Kolobougou et cinq à Tougbo et Togolokaye.

L’article Cinq personnes tuées dans le crash d’un MI-24 de l’armée ivoirienne est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *