La Côte d’Ivoire, qui envisage de créer des champions nationaux dans le secteur des infrastructures routières, œuvre à mettre en place des « critères pointus pour classifier les entreprises» intervenant dans les travaux routiers.

Dans cet élan, le ministère de l’Equipement et de l’entretien routier et des partenaires techniques et financiers, ont organisé un atelier de réflexion avec les différents acteurs routiers pour définir les critères de performance des entreprises.

Selon le directeur de cabinet adjoint du ministère, Stéphane Ezoa, il s’agit de «faire du réseau routier de la Côte d’Ivoire le plus performant de la sous-région». Par conséquent, cet outil vient en appoint pour établir les bases pour produire des résultats de qualité.

En vue d’apporter une amélioration considérable à la gestion des marchés publics, il a été mis en place une plateforme informatique dénommée « ageroutemarche.ci », qui permet d’effectuer à distance le suivi et l’évaluation efficace des projets routiers.

Cette plateforme dont le projet est piloté par l’Agence de gestion des routes (Ageroute) est aussi suivie par la population ainsi que les partenaires nationaux et internationaux. L’Ageroute a procédé courant 2019 au développement de ce web système. 

Elle intervient dans le cadre du Programme d’amélioration de la gouvernance et de la délivrance des services de biens aux populations (PAGDS), pour permettre une meilleure gestion des contrats des entreprises effectuant les travaux routiers.

La plateforme ageroute marché, lancée avec le ministère, permet aux entreprises de soumissionner, a dit M. Stéphane Ezoa, ajoutant qu’elle est appuyée par la Banque mondiale à hauteur de 18 millions de dollars, répartis par échéances.

De façon spécifique, la plateforme vise à améliorer les procédures de passations des marchés publics, retracer toutes les étapes significatives de la passation de marché, d’archiver dans le cloud tous les documents liés à la passation de marché.

Elle permet en outre de favoriser la transparence au niveau des procédures de passation des marchés publics, de permettre un meilleur suivi de l’exécution des marchés de travaux par les partenaires nationaux, internationaux et les populations.

L’article La Côte d’Ivoire veut classifier les entreprises opérant dans les travaux routiers est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *