Une réunion d’urgence relative à l’épidémie de choléra s’est tenue ce jeudi 16 septembre 2021. Sous la supervision du ministre de la Santé publique

Au regard de l’épidémie du choléra qui menace les pays voisins, le Tchad prend des mesures. D’où la nécessité de la réunion convoqué ce jour. Les pays voisins affectés sont notamment, le Niger, le Nigeria et le Cameroun. Cette assise vise à prendre des dispositions nécessaires pour contrecarrer toute éventuelle menace

Selon le représentant de l’organisation mondiale de la santé au Tchad Dr Jean Bosco, le Niger et le Nigeria ont enregistré plus de cas de choléra entrainant des décès. Il a exprimé la ferme volonté de son institution d’appuyer le ministère à faire face à cette épidémie.

Les provinces frontalières du Lac et du Kanem ont reçu des kits de prise en charge des cas de choléra. Plusieurs mécanismes sont mis en place. Entre autres, des rencontres de sensibilisation. Ainsi que des dispositions de lavage des mains sont installés dans les points d’entrée. Des plans de contingence sont élaborés et transmis au niveau central pour une réponse efficace en cas d’une éventuelle menace.

Le ministre de la Santé Publique et de la Solidarité Nationale Dr Abdoulaye Sabre Fadoul a recommandé d’urgence le renforcement de la surveillance épidémiologique dans toutes les provinces frontalières. D’organiser de séances de sensibilisation à l’intention de la population, de renforcer le dispositif de kits. Et d’alerter tous les responsables des centres de santé et délégués sanitaires des zones frontalières à la vigilance.

Au cours de la réunion, le plan de riposte a été présenté par la direction de la surveillance et de la lutte contre la maladie du ministère de la santé publique et de la solidarité nationale.

L’article Le Tchad prend des dispositions pour contrecarrer le choléra est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Generated by Feedzy