Ce 15 septembre 2021, le président de la BDEAC a été reçu en audience par Mahamat Idriss Deby. Le président du CMT et son hôte ont ouvert les dossiers relatifs au 2 grands projets industriels aux arrêts.

Il s’agit entre autres du Complexe industriel d’exploitation des ruminants à Djermaya et le complexe industriel laitier de Mandalia. Les deux projets n’avancent nullement, souligne la présidence du Tchad. Le Tchad n’a bénéficié d’aucun décaissement de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC).

D’où la rencontre entre le président du CMT et Fortunato-OFA Mbo Nchama, président de l’institution bancaire. Mahamat Idriss Deby veut être édifié sur la position de la banque. Cette institution appelée à financer les projets au Tchad.

Il convient de préciser que le mandat Fortunato-OFA Mbo Nchama, tire à sa fin. Il ne lui reste que six mois à la tête de la BEDEAC. Le président de la junte essayerait de bousculer les lignes avant son départ ? Seul le temps nous dira. Du moins, les deux hommes semblent confiants quant à l’avenir.

 

L’article Tchad : Mahamat Idriss Deby cherche à savoir pourquoi les 2 projets industriels financés par la BDEAC stagnent est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *