Le premier ministre de la transition, Pahimi Padacké Albert s’est adressé à la presse ce jeudi 09 septembre 2021. Il a présenté les grandes lignes en vue du dialogue national inclusif

Le Tchad est plongé dans un processus de reconstruction. Ceci depuis la mort de l’ancien président Idriss Deby. Et l’instauration du Conseil militaire de transition. Le dialogue, fait savoir le ministre, nécessite l’union de forces des différentes entités. Ce moment de rencontre permettra discuter sans complaisance des problèmes du pays et penser aux solutions. Cette grande messe se tiendra avant la fin de l’année en cours. Mesurant les enjeux de cette grand moment, le premier ministre de la transition a réuni la presse ce jour. A cet effet Pahimi Padacké Albert a apporté quelques précisions.

Il fait savoir  que : « que le gouvernement travaille sans relâche pour consolider les acquis »

Il a invité les tchadiens à l’effort collectif. Car, pour lui il n’y a pas d’autres alternatives. Le premier ministre a également évoqué les questions liées à la crise économique. Entre autres, l’impact de la chute du prix du baril du pétrole, les questions alimentaires et économiques. « Nous avons tenu grâce à chacun et grâce à tous, nous devons tous nous battre pour dessiner cet avenir de prospérité », lance le ministre.

« Les organes en prélude du dialogue ont été mis en place ». Il souhaite par ailleurs que toutes les parties s’accordent au-delà des divergences pour le dialogue en vue. Dès lors, il se félicite qu’une attention particulière a été accordée à la jeunesse.

L’article Tchad : Pahimi Padacké Albert pose les jalons du dialogue national inclusif est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *