Le Parlement éthiopien a approuvé le nouveau cabinet du Premier ministre Abiy Ahmed, composé de 22 ministres, dont trois issus de l’opposition.Le fait marquant de ce nouveau gouvernement est l’arrivée d’Abraham Belay, un tigréen pro-gouvernemental au ministère de la Défense dans un contexte de guerre au Tigré. Ce proche du Premier ministre était auparavant nommé à la tête du gouvernement intérimaire dans la région du Tigré.

D’autres personnalités extérieures au parti au pouvoir composent cette équipe. Il s’agit du professeur Birhanu Nega des Citoyens éthiopiens pour la justice sociale (Ezema), Merdassa Tulu du Front de libération oromo (OLF) et Belelte Molla du Mouvement national d’Amhara (NaMA).

Demeke Mekonnen, figure marquante du gouvernement sortant, conserve son portefeuille à la diplomatie alors que le très populaire Seleshi Bekele quitte le ministère de l’Eau en charge de l’épineux dossier du barrage de la Renaissance.

Une évolution majeure est notée dans la structuration du gouvernement avec le rattachement de 20 organismes d’Etat, notamment des institutions clés en matière de renseignement, de sécurité et de finances, qui seront directement responsables devant la Primature.

Le Premier ministre Abiy Ahmed a déclaré que les nominations ont été décidées après avoir pris en considération le mérite et le dévouement des personnes concernées, ainsi que la diversité, notamment le sexe et la religion.

Abiy a déclaré qu’il attendait de son nouveau cabinet qu’il lutte contre la pauvreté, la mendicité et la corruption, tout en affirmant que la loyauté d’un membre du cabinet « ne devrait pas être envers l’ethnie, mais seulement envers les institutions fédérales ».

Au sein de l’opposition, Berhanu Negahas a été nommé ministre de l’Education, Belete Molla, ministre de l’Innovation et de la technologie et Kejella Merdassa, ministre de la Culture et des sports.

Abiy Ahmed, vainqueur des élections générales de juin, devrait rencontrer bientôt l’opposition au Parlement. Les deux formations de l’opposition qui siègent au Parlement ont en effet accepté des postes dans le nouveau gouvernement.

L’article Éthiopie : un nouveau gouvernement avec l’opposition est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *