Qui prépare la paix, prépare la guerre.

Pour se prémunir d’un retour probable des offensives rebelles, N’Djamena n’en finit plus de réceptionner de nouveaux véhicules pour son armée. Parmi ceux-ci, des dizaines de pick-ups customisés spécialement par le constructeur TAG, conformément aux exigences pointilleuses du commandement tchadien.

Alors que le Conseil militaire de transition (CMT) présidé par Mahamat Idriss Déby, dit « Kaka« , multiplie actuellement les ouvertures diplomatiques afin de sécuriser les frontières du Tchad (AI du 17/09/21), N’Djamena ne ralentit pas la cadence pour équiper l’Armée nationale tchadienne (ANT). Face au risque de reprise de la « saison des offensives » rebelles début 2022, le général Daoud Yaya Brahim, ministre de la défense, tout en prévoyant de doubler les effectifs de l’ANT d’ici à un an, fait surtout accélérer les livraisons de matériel.

Ces dernières semaines, l’armée a ainsi réceptionné plusieurs dizaines de véhicules blindés atypiques, customisés tout spécialement à la demande du haut-commandement par le fournisseur américano-émirati The Armored Group (TAG). Montés sur le châssis du pick-up Toyota Land Cruiser 79, ils disposent notamment côté passager d’un poste de tir supplémentaire orienté vers l’avant. Ces unités doivent permettre d’assurer un maximum de mobilité et de robustesse aux forces tchadiennes qui redoutent un nouveau raid rebelle sur la capitale, en provenance du nord du pays.

C’est justement à la suite d’offensives lancées au printemps par le Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT) que N’Djamena s’était empressé de commander un lot de soixante blindés Terrier LT-79 auprès de TAG (AI du 11/06/21), modèle qui figure quant à lui bel et bien au catalogue officiel du constructeur. Celui-ci équipe désormais les troupes d’élite de la Direction générale de service de sécurité des institutions de l’État (DGSSIE). En matière de blindés, la Division des groupements spéciaux anti-terrorisme (DGSAT) a aussi réceptionné cet été plusieurs véhicules résistants aux mines (MRAP) de type Ara 2 conçus par le fabricant nigérian Proforce Défense (AI du 29/06/20).

Par ailleurs, bien que la France soutienne activement le CMT, le Tchad ne s’est pas particulièrement tourné vers l’industrie de défense française pour équiper son armée, ce malgré plusieurs offres formulées notamment par le leader tricolore Arquus (AI du 29/09/21).

Tchadanthropus-tribune avec Africa intelligence

L’article #TCHAD #Armée : Face à la menace rebelle, l’armée adopte des blindés TAG « sur-mesure ». est apparu en premier sur Le Tchadanthropus-tribune.

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *