Cinq membres de la Coordinations des actions citoyennes Wakit Tamma font l’objet de poursuites judiciaires. Cette action fait suite aux manifestations du 02 octobre 2021.

La plateforme de revendication Wakit Tamma informe que 5 de ses membres seront auditionnés. 3 par la police judiciaire et 2 devant le Conseil de l’ordre des avocats. L’information judiciaire fait suite aux heurts du 02 octobre entre les manifestants et la police à N’Djamena.

Tchad : plainte en perspective contre les manifestants de Wakit Tama du 02 octobre

Les leaders de Wakit Tamma ciblés sont entre autres, Barka Michel, Dr. Sitack Yombatina et Marting Félix. Ils seront entendus ce jour par la police judiciaire. Les deux autres, à savoir Me. Max Loalngar et Me. Koude Mbainaissem, conformément à leur statut d’avocats, feront l’objet d’une procédure devant le Conseil de l’Ordre des avocats.

Wakit Tamma regrette que, le CMT s’inscrit résolument dans la posture d’une dictature implacable, avec le dessein inavoué de préserver un pouvoir illégitime au détriment de l’intérêt général du peuple tchadien.

 

L’article Tchad : des membres de Wakit Tamma seront auditionnés ce lundi est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *