Ces tuteurs sont souvent nantis et majoritairement citadins. Ils font des enfants qu’ils adoptent de véritables bêtes de somme, refusant pire, de les scolariser. Les plus chanceux d’entre ces pupilles bénéficient d’une instruction moins bonne que celle des propres progénitures de ces tuteurs.

T…

Alwihda Info – Actualités TCHAD, Afrique, International

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.