La question du Sahara, l’apparition au Maroc du premier cas d’infection au variant Omicron et l’inscription de la Tbourida sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO sont les principaux sujets abordés par les quotidiens parus ce vendredi.+Al Alam+ écrit que le communiqué du ministère allemand des Affaires étrangères au sujet des relations maroco-allemandes confirme fortement l’efficience de la diplomatie marocaine et témoigne de la justesse de l’approche adoptée par le Royaume pour gérer les relations avec les pays du monde.

La publication précise que le nouveau gouvernement allemand, qui a commencé l’exercice de ses missions, a affirmé la position explicite et franche ignorée par le gouvernement précédent, à savoir la reconnaissance que le plan d’autonomie constitue « une contribution importante » de la part du Maroc pour résoudre le différend autour du Sahara, soulignant que cette position est conforme au statut de l’Allemagne et elle est en parfait accord avec la logique politique saine, comme elle exprime profondément l’esprit de la légitimité internationale et accompagne les efforts des Nations Unies visant à mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain.

Il souhaite que « ce changement positif » de la diplomatie allemande incitera les autres pays de l’Union européenne à revoir leur position concernant la première cause nationale marocaine, et de prendre la décision appropriée dans le moment approprié pour sortir du cercle de l’ambiguïté, de la confusion et de la duplicité et de soutenir la légitimité internationale et les efforts de l’Envoyé personnel du SG de l’ONU au Sahara marocain.

+Aujourd’hui le Maroc+, qui s’attarde sur l’apparition au Maroc du premier cas d’infection au dernier variant du coronavirus Omicron, écrit que le Royaume, à l’instar des autres pays de la planète, ne pouvait pas rester à l’abri indéfiniment.

En se référant aux informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS, le quotidien souligne que face à ce variant qui se propage à une très grande vitesse, il est primordial de recourir aux seuls moyens efficaces contre tous les virus et variants, à savoir les gestes barrières et la vaccination.

« Le port du masque, la distanciation sociale et le lavage régulier des mains avec des solutions hydroalcooliques ou du savon sont les moyens les plus à même aujourd’hui de stopper la propagation rapide du virus », insiste-t-il, ajoutant que l’adhésion à la campagne de vaccination figure aussi parmi les moyens les plus importants pour lutter efficacement contre le virus.

+L’Opinion+ écrit que l’inscription de la « Tbourida » sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO vient d’aboutir suite à un travail de longue haleine.

Le journal explique que cette pratique qui a été codifiée, développée et améliorée au fil des siècles au Maroc, revêt une singularité évidente qu’il importait de souligner et de dissocier de ses variantes algérienne, tunisienne ou libyenne, notant que cette singularité se retrouve également dans d’autres domaines patrimoniaux partagés avec les pays maghrébins.

L’inscription par le Maroc de cet art équestre célèbre de ce fait la particularité du Royaume en tant qu’État Nation millénaire, souligne-t-il.

L’article Politique, santé et culture au menu des quotidiens marocains est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.