Le message adressé au Roi Mohammed VI par le président d’Allemagne Frank-Walter Steinmeir, à l’occasion du nouvel an, la diplomatie marocaine et l’installation du Comité national chargé de l’exécution des sanctions du Conseil de sécurité sur le terrorisme et les armes sont principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce vendredi.+L’Opinion+ relève qu’il s’agit d’un « signal fort d’apaisement » et de « renouveau » des relations bilatérales avec l’Allemagne qui vient d’être émis par son président, Frank-Walter Steinmeier.

Pour le Maroc, le message d’amitié doublé d’une invitation officielle adressée par le président allemand au Roi pour une visite d’État en Allemagne doit être apprécié et évalué à l’aune des anciennes fonctions occupées par l’actuel président, note le quotidien.

Ancien vice-chancelier et surtout ancien ministre des Affaires étrangères de l’Allemagne, Steinmeier représente en effet la figure officielle idoine à même d’incarner une transition douce et progressive dans les relations entre les deux pays, explique-t-il.

Pour sa part, +Assahra Al Maghribia+ écrit que ce message, qui salue les vastes réformes lancées sous la conduite du Souverain, vient corroborer la « bonne réputation » dont jouit le Maroc auprès des plus anciennes démocraties, écrit de son côté.

Et l’invitation adressée par le président allemand au Souverain pour effectuer une « visite d’Etat en Allemagne », afin de « sceller un nouveau partenariat entre les deux pays » est la meilleure preuve que l’option idéale c’est de « se tourner vers l’avenir » pour les intérêts des deux pays, d’autant plus qu’il s’agit du Maroc qui est entré dans l’ère de la modernité et de la démocratie, avec la ferme volonté de ne plus revenir sur les démarches qu’il a entreprises, soutient le quotidien.

Il s’agit également d’un « moment décisif » où le Maroc et l’Allemagne présentent un « modèle » pour agir avec sagesse, gérer intelligemment les différends et même les crises, et envisager l’avenir autrement au lieu de rester prisonnier d’actions menées sur la base d’informations et idées erronées, estime-t-il.

+Aujourd’hui Le Maroc+, qui s’attarde sur la diplomatie marocaine, écrit que depuis quelques années, le Maroc a effectué un virage stratégique dans sa politique diplomatique, en faisant le choix d’une « diplomatie agissante ».

Le Maroc a opté pour la diversification de ses partenariats internationaux en s’ouvrant sur de nouvelles contrées en Afrique mais également en Asie ainsi qu’en Amérique latine, constate le journal. L’autre aspect de cette stratégie a porté sur l’approfondissement et le renforcement des relations avec les partenaires historiques du Royaume toujours en Afrique mais également en Europe, au Moyen-Orient et bien évidemment l’Amérique du Nord, ajoute-t-il.

Avec les pays de l’Europe, les changements et réglages introduits par le Maroc sont en train d’apporter des résultats, relève-t-il, notant que les initiatives prises par l’Allemagne, qui veut approfondir le partenariat avec le Maroc, confirment cette tendance.

+Libération+ rapporte que le Comité national chargé de l’exécution des sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU en lien avec le terrorisme et la prolifération des armes et leur financement a été installé, mercredi à Rabat, en présence des hauts responsables des institutions concernées.

Le Comité est placé sous la présidence du ministre de la Justice et comprend parmi ses membres les représentants de 15 instances gouvernementales, judiciaires, sécuritaires et financières.

La mise en place de ce mécanisme juridique intervient dans le sillage du respect par le Royaume de ses engagements internationaux et de la mise en adéquation de son système avec les normes mondiales, essentiellement les résolutions du Conseil de sécurité et les recommandations du Groupe d’action financière (GAFI), appelant les Etats à se doter des dispositions et instructions efficaces pour l’application desdites sanctions, souligne la publication.

L’article Politique, diplomatie et sécurité au menu des quotidiens marocains est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.