Communiqué de presse no 002 du 14 janvier 2022

Hier 13 janvier 2022, la vraie délégation de l’UFCD à la tête de laquelle le président Dr Abdelkader Ibrahim, avec une vingtaine de membres du Bureau exécutif, a rencontré, pendant cinq heures du temps, la délégation du CTS, conduite par le colonel Ahmat Issakha Diar. L’UFCD a fait la lecture des conditions pour participer au PRÉ-DIALOGUE de Qatar à savoir :

Libération des prisonniers politiques et de guerre à la tête le président du mouvement le colonel Adouma Hassaballah Djadalrab qui croupit dans les geôles de l’ANS depuis 2011.

Un cessez-le-feu général

Amnistie générale

– créer de conditions d’un climat de confiance.

– Plus de 11 conditions contenues dans un document, remis au président de la délégation du CTS y compris de conditions concernant le Dialogue national inclusif de Ndjamena.

La rencontre s’est déroulée dans un climat de confiance total entre les deux délégations.

L’UFCD a accepté l’invitation de participer au PRÉ-DIALOGUE de Qatar avec les autres formations politico militaires et sœurs.

La date du pré dialogue n’est pas encore rendue publique, tout comme le nombre de participants par mouvement.

Au finish un procès-verbal a été signé et échangé entre les chefs de deux délégations, tout comme une photo de famille a été faite.

La réunion a pris fin à 15 h, commencé à 10 h.

   Dr Abdelkader Ibrahim président de l’UFCD

   Dr Abdelkader Ibrahim

       Président de l’UFCD

L’article #TCHAD #Dialogue inclusif : L’UFCD pose ses revendications pour le pré-dialogue est apparu en premier sur Le Tchadanthropus-tribune.

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.