Dans un communiqué de presse du 09 mai 2022, la CTDDH demande au gouvernement de prendre des mesures pour éviter un bain de sang à Kélo, province de la Tandjilé.

La Convention Tchadienne de Défense de Droits de l’Homme (CTDDH), constate avec regret la tournure dramatique qu’ont prise les événements de Kélo suite à une bagarre entre collégiens et qui s’est soldée par le décès de Kaya Adam Diar et Nousradine Charfadine Kaya le mercredi 04 mai 2022.

La Convention Tchadienne de Défense de Droits de l’Homme (CTDDH), déplore la perte de deux jeunes compatriotes et la blessure de plusieurs autres et appelle les parties à la retenue et les encourage à faire confiance à la justice pour gérer ces regrettables évènements.

La Convention Tchadienne de Défense de Droits de l’Homme (CTDDH), tout en condamnant toutes formes de violence, demande aux autorités locales de prendre leurs responsabilités afin de ramener le calme et la sécurité en toute impartialité et d’éviter un bain de sang.

La CTDDH, demande par ailleurs au gouvernement de suivre ces évènements afin que le calme, la sérénité et la paix reviennent rapidement à Kélo.

Enfin la CTDDH demande aux autorités en charge de la Sécurité et de la Justice de procéder à l’arrestation immédiate de toutes les personnes impliquées dans cette violence.

L’article Tchad : la CTDDH demande d’éviter un bain de sang à Kélo est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Politique
– Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.