PAM (Programme Alimentaire Mondial) vient de brûler à N’Djamena des vivres arrivés, d’après lui, à expiration. Fait insolite, la population Tchadienne affamée et abandonnée pour son propre compte par un gouvernement quasiment absent et défaitiste, s’est ruée sur les vivres brûlés en vue de s’en saisir de ce qui peut être mangeable. Terrible scène pour […]

L’article UN CRIME HUMANITAIRE DE TROP CONTRE LE TCHAD est apparu en premier sur Actualités du Tchad.

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Generated by Feedzy