A l’issue d’une confrontation entre l’armée tchadienne et la secte Boko Haram, une dizaine de terroriste a été tuée. Deux éléments de l’armée nationale ont également succombés aux blessures.

Une énième attaque a opposé l’armée tchadienne à la secte terroriste Boko Haram. L’armée nationale tchadienne a repoussé les assaillants. Au moins 10 terroristes ont été tués à l’issue de ces confrontations à Bol, dans la province du Lac. Deux soldats de l’armée tchadienne ont également perdu la vie au cours des affrontements. Ces derniers ont été atteints par balles.

« Nos vaillantes Forces Armées viennent de repousser une agression de la nébuleuse secte Boko Haram dans les environs de Bol au Lac Tchad. », s’est réjoui le président du Conseil militaire de transition. Mahamat Idriss Deby regrette salut la mémoire des soldats tchadiens qui y ont laissé leurs vies pour une bonne cause. « Cette mésaventure de la secte a causé la mort d’une dizaine de terroristes et a provoqué, malheureusement, la perte de deux soldats tombés en remplissant leur devoir de défense et de protection de paisibles citoyens. », écrit le chef de la junte sur sa page Facebook.

Pour lui, « ceci rappelle éloquemment que la menace terroriste posée par BH et autres terroristes opérant dans la zone est encore et toujours réelle et appelle à la vigilance constante. »

L’article Tchad : Au moins dix terroristes de Boko Haram tués dans le Lac est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Politique
– Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Generated by Feedzy