Au Tchad, le journal en ligne Alwihda Info est suspendu pour huit jours, à compter de ce samedi 26 août. C’est la Haute autorité des médias et de l’audiovisuel qui l’a annoncé dans un communiqué, publié vendredi. Il est reproché au site d’information d’avoir publié des propos injurieux à l’égard du président Mahamat Idriss Déby et des propos qui pourraient porter atteinte à la cohésion au sein de l’armée.

Les deux articles mis en cause ont été signés par le directeur de publication, Djimet Wiché. Dans le premier, en date du 19 août, l’auteur relaie les propos d’un colonel radié de l’armée tchadienne, quelques jours plus tôt, par décret de Mahamat Idriss Deby. Avant cette décision, le haut gradé avait dénoncé dans un groupe Whatsapp « une forte discrimination » au sein des forces de défense et de sécurité, ciblant « délibérément la communauté Touba Borgate » dont il est issu.

Relayer ces propos risque de « porter atteinte à la cohésion et à la discipline dans l’armée », pointe la Haute autorité des médias et de l’audiovisuel.

Autre reproche adressé à Djimet Wiché, celui d’avoir qualifié « d’inepties », les propos de Mahamat Idriss Déby et d’avoir jugé sa rhétorique « guerrière » dans un article du 21 août. La veille, le président de transition avait lancé un avertissement aux rebelles du nord dans une allocution sur les réseaux sociaux : « Si vous voulez la guerre, je suis à Kouri et je vous y attends », avait-il lancé.

Selon une source au sein d’Alwihda Info, le média en ligne va se conformer à la décision de suspension. A compter d’aujourd’hui, plus aucun contenu ne sera publié.

Le Tchadanthropus-tribune avec Rfi

L’article #Tchad #Médias: un sérieux avertissement adressé au journal en ligne Alwihda Info est apparu en premier sur Le Tchadanthropus-tribune.

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *